Les étoffes de qualité, wax, bazin et fancy, sont le plus souvent en coton et faciles d'entretien.  Elles se lavent bien à la main et en machine. Elles nécessiteront certes un petit coup de fer pour être impeccables, mais tellement plus confortables à porter, surtout quand il fait chaud !

Il faudra prendre quelques précautions avec les teintures artisanales, quelque soit la méthode utilisée, au moins pour le premier lavage, notamment les teintures à l'indigo et à la noix de kola, si elles n'ont pas été bien fixées.

Prendre soin des vêtements brodés. La broderie sur un vêtement en wax est en principe faîte avec des fils en coton. Pour un vêtement en basin le brodeur utilise plusieurs fils dont un en soie, fragile !

Les étoffes tissées peuvent quelquefois poser problème selon que le fil utilisé soit teint et fixé correctement. Si le pagne est d'une même couleur, il faut oser un trempage à basse température.
Sinon confier les pièces importantes et multicolores au pressing surtout si elles contiennent des parties blanches.

Des étoffes "dites africains", contrefaçons aux noms aguicheurs, sont pour certaines de mauvaise qualité et déteignent abondamment au premier lavage. Si vous avez un doute, rincez votre vêtement ou votre étoffe dans un bain d'eau froide fortement salé. Cette action limite le dégorgement des couleurs et les fixe.